Thursday, July 19th, 2018

Un avertissement peut-il être ”en panne?”

0

Vous pourriez vous poser cette question: “Un avertissement peut-il être “en panne?”

Il est bien connu que, lorsque les ingénieurs considèrent les risques et la sécurité des produits, ils doivent suivre ce que l’on nomme, habituellement, la “hiérarchie sécuritaire”.

La sécurité n’est jamais une option.

“La hiérarchie sécuritaire” est comme suit:

  1. Eliminer les risques d’un produit lors de la conception.
  2. Si le risque ne peut être éliminé, l’ingénieur doit parer au danger ou le contenir de façon à protéger l’utilisateur du produit.
  3. Si le danger ne peut être ni élimine, ni paré ou contenu, un avertissement doit alors être formulé et exprimé par l’ingénieur afin d’informer l’utilisateur du danger et la façon d’éviter ce même danger.

Face à un tel produit pour lequel l’ingénieur doit avertir, l’avertissement doit contenir deux éléments de façon à être efficace:
- tout d’abord l’avertissement doit expliquer clairement le danger

- ensuite il doit aussi informer l’utilisateur du produit quelle action précise et spécifique est requise de façon à éviter ou réduire de façon significative la probabilité de blessure ou de mort provenant de l’utilisation du dit produit.

Un exemple simple et hypothétique d’un tel avertissement pour des feux d’artifice pourrait lire comme suit:

“Risque d’explosion: Ne pas approcher ces feux d’artifice trop près d’une flamme”

Comparons cet avertissement avec le suivant:

“Risque d’explosion: Ne pas approcher ces feux d’artifice à moins de 3 mètres d’une flamme exposée”
Clairement, le premier avertissement ne fournit aucune information sur la façon d’éliminer ou de réduire le risque d’explosion lors de leur manipulation.
Un autre exemple serait l’examen des nombreux manuels de propriétaires de véhicules qui présentent un produit ordinaire, une voiture, comportant un avertissement “défectueux”. Ces exemples trouvés dans de nombreux manuels se lisent comme suit:

AVERTISSEMENT (WARNING):
“Un avertissement indique une situation dans laquelle une blessure sérieuse ou la mort peuvent résulter si cet avertissement est ignoré”.
Position assise: Être assis trop près d’un compartiment air bag ou y poser les mains est extrêmement dangereux. L’air bag se déploie avec grande force et rapidité. De sérieuses blessures pourraient se produire si quelqu’un était assis trop près. Le conducteur devrait toujours tenir uniquement l’extérieur du volant. Le passager avant devrait garder ses deux pieds au sol. Les passagers avant devraient ajuster leurs sièges le plus en arrière possible, se tenir toujours droits contre l’arrière du siège et mettre leur ceinture de sécurité correctement.”

Cet avertissement ne définit pas pour le lecteur du manuel d’utilisateur quelle est la distance en mètres, centimètres ou toute autre mesure, ce que “être assis trop près d’un compartiment air bag” veut vraiment dire. Cet avertissement indique au lecteur qu’un grave danger est présent quand il est assis dans l’un ou l’autre des sièges avant. Cependant, il manque complètement de fournir au conducteur du véhicule une indication spécifique comment s’asseoir à bonne distance du volant ou de l’air bag pour minimiser le danger. L’avertissement ne fournit aucune instruction spécifique à un conducteur de petite taille sur la façon de réduire les risques de blessures graves ou la mort tout en étant en mesure d’atteindre les pédales du véhicule.

Ces mêmes manuels d’utilisateur d’une voiture fournissent des instructions et des avertissements en ce qui concerne le réglage de l’inclinaison du volant. Cependant ces manuels, en général, ne fournissent aucune information à un conducteur de petite taille sur le positionnement du volant afin de réduire les risques de blessures associés au déploiement de l’air bag. Par exemple : une indication de mettre le volant dans sa position d’inclinaison la plus basse pourrait réduire ou minimiser les dangers associés au déploiement de l’air bag.
Lors d’analyses de risque, on exige de l’ingénieur qu’ il identifie les risques dans l’environnement dans lequel le produit est utilisé; l’ingénieur doit aussi évaluer les risques de blessures potentielles. Lorsqu’un risque de blessure ou de mort a été identifié il lui est alors demandé de prendre des mesures de façon à éliminer ou réduire le risque de blessures.

La sécurité du public est de la plus haute importance et n’est en aucun cas une option.

L’ingénieur appréhende alors le risque en appliquant la hiérarchie des actions correctives: ces principes généraux de hiérarchie méritent d’être répétés et sont les suivants:

  1. Eliminer le risque à la conception : Lorsque c’est possible, le risque d’ un produit doit être éliminé dès la conception.
  2. Parer au danger et le contenir : Lors de l’utilisation du produit quand le risque ne peut pas être éliminé à la conception.
  3. Avertir et Instruire : Lorsqu’un risque ne peut être ni éliminé, ni contenu alors des avertissements et instructions doivent être fournis de façon à ce que l’utilisateur puisse éviter ou minimiser les risques associés au danger.

L’information dans l’avertissement s’appliquant au passager avant d’un véhicule: “… garder les deux pieds au sol. Les passagers du siège avant devraient ajuster leur siège le plus en arrière possible et toujours s’asseoir droit contre l’arrière du siège et de mettre leur ceinture de sécurité correctement” illustre clairement comment éviter des blessures aux pieds. Les instructions indiquent aussi d’ajuster le siège le plus en arrière possible (et donc le plus loin du compartiment de l’air bag), la façon appropriée de s’asseoir sur le siège et l’équipement qui devrait être porté de façon à minimiser les risques de blessures.

Conclusion :

Les manuels d’utilisateur et de propriétaire d’un produit doivent être conçus pour le marché d’utilisation. L’élément de conception d’un produit qui peut et qui doit être adressé par l’importateur d’un produit, ou le fabricant local, est le manuel d’utilisation et ses avertissements.

Tous les manuels de propriétaire et d’utilisateur, de n’importe quel produit, devraient prendre en considération le consommateur du marché. Lorsque le produit est importé et distribué afin d’être utilisé dans le pays, l’importateur d’un tel produit doit fournir l’information et les données nécessaires à l’utilisation du produit, les dangers entrainés par l’utilisation du produit et la manière précise d’éviter ces dangers.

Les manuels de propriétaire sont toujours sous le contrôle ultime des importateurs et peuvent être facilement modifiés et complétés à peu de frais en collaboration avec le fabricant.

Pour de plus amples informations en ce qui concerne le contenu minimum d’un avertissement, le lecteur peut consulter les standards volontaires des organisations de produits commerciaux ou l’ANSI Z535.4-1991 et en particulier les paragraphes 2.1, 3.1,4.7.2, et 4.11

La liste de références suivantes peut aussi être consultée :

  1. Handbook and Standards for Manufacturing Safer Consumer Products, June (Revised May 1967) by United States Consumer Product Safety Commission;
  2. Safer by Design: Reducing Hazards through Better Design, American Society of Safety Engineers, February 1998;
  3. Designing Safety into Machine, Journal of the American Society of Safety Engineers, September 1998;
  4. Safety through Design, National Safety Council, 1999, Chapter 2; and
  5. Engineering by Design by George Dieter.

Comments are closed.